300° anniversaire du rétablissement de l’union avec Rome du Pariarcat grec-melkite

Il y a 300 ans le Patriarcat grec-melkite rétablissait son union avec Rome et devenait donc l’une des Églises catholiques orientales.

Pour célébrer cet évènement la communauté grecque melkite catholique de France recevait à Paris Sa Béatitude Joseph ABSI, Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem.

 

Les diverses manifestations ponctuant cette visite étaient principalement organisées par Monseigneur Nadim HADAD, SChLJ, Archimandrite, curé de Saint-Julien le Pauvre et l’un des chapelains du Grand Bailliage.

Sa Béatitude Joseph ABSI étant, à l’instar de ses prédécesseurs, le Protecteur Spirituel de l’Ordre, Monseigneur HADAD avait souhaité une présence significative de l’Ordre lors de la soirée qui se déroulait le samedi 3 février en l’Hôtel de Ville de Paris.

Une dizaine de membres du Grand Bailliage assistèrent donc à cette soirée.

 

 

A la demande de Monseigneur HADAD, SChLJ, le discours d’accueil de Sa Béatitude fut prononcé par Antony KHOURY, CompLJ.

Par la suite celui-ci anima aussi le tirage de la tombola organisée au bénéfice des œuvres de l’Eglise.

 

Monseigneur HADAD, SChLJ, avait demandé à notre Grand Bailli d’organiser l’escorte de Sa Béatitude le Patriarche Joseph ABSI par des membres de l’Ordre lors de son entrée en l’église Saint Séverin où se déroulait le lendemain, dimanche 4 février, une messe solennelle

Une trentaine de membres du Grand Bailliage et des différentes sous juridictions du Grand Prieuré escortèrent donc notre Protecteur Spirituel accompagnés de quelques Chevaliers du Saint Sépulcre.

 

 

Nombre de prélats représentant les diverses églises catholiques entouraient Monseigneur Laurent ULRICH, archevêque de Paris.

Le Grand Bailliage de France tient Chapitre à Paris le 16 décembre 2023

 

Selon l’usage les membres du Grand Bailliage de France tiennent chapitre le samedi le plus proche du 17 décembre date à laquelle, selon le Petit Romain, martyrologe le plus ancien de l’Eglise Romaine, Saint Lazare était fêté à Béthanie.

 

Le vendredi 15 décembre eut lieu la vigile en l’église Saint-Julien-le-Pauvre, paroisse de l’église grecque-melkite-catholique dont le Patriarche est traditionnellement le protecteur spirituel de l’Ordre.

Quatre postulants se préparèrent à revêtir le lendemain le manteau.

 

 

Un peu plus tard dans la soirée une délégation d’une quarantaine de nos membres assista au ravivage la Flamme qui, depuis plus d’un siècle brûle sur la tombe du soldat inconnu .

Ce geste de mémoire fut effectué par notre Grand Bailli, S.E. Dominique M. Doyen, GCL, KMLJ, afin de nous rappeler nos anciennes racines militaires mais surtout pour manifester notre reconnaissance envers tous ceux qui sont tombés pour nous permettre aujourd’hui de vivre dans un pays libre.

 

 

Ce ravivage avait été précédé par le dépôt d’une gerbe ornée de la croix de sinople de l’Ordre.

 

Nous eûmes, à l’occasion de ce Chapitre la joie d’accueillir Monseigneur Georges ISKANDAR, Archevêque Métropolite de Tyr, qui concélébra la Saint Messe avec Monseigneur Nadim HADAD, SChLJ, Archimandrite, recteur de Saint-Julien-le-Pauvre, Monseigneur Charbel MAALOUF, ECLJ, Archimandrite, et le Père Louis PICARD d’ESTELLAN en présence du Révérend Jean-François BREYNE, SChLJ, chapelain protestant.

Plusieurs dignitaires et membres des Juridictions confédérées au sein du Grand Prieuré nous firent le plaisir de se joindre à nous pour cette importante cérémonie.

 

 

Durant la Sainte Messe, Monseigneur Georges ISKANDAR annonça qu’il était chargé par Sa Béatitude Joseph ABSI, Patriarche grec-melkite catholique d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem, protecteur spirituel de l’Ordre d’honorer notre Grand Bailli.

Après une chaleureuse allocution il lui remit donc la Croix de Jérusalem, la plus haute distinction de Patriarcat.

Notre Grand Bailli pria Monseigneur ISKANDAR de remercier Sa Béatitude de l’honneur qui lui était fait précisant que si cette Croix lui était personnellement décernée elle l’était à l’ensemble des membres du Grand Bailliage et même à d’autres membres de l’Ordre présents puisque ce même jour du matériel médical était acheminé par le Grand Bailliage vers la région parisienne pour être ensuite expédiée au Sénégal par des membres de la Commanderie de Boigny.

 

Quatre postulants reçurent ensuite le manteau, plusieurs membres furent admis à un rang supérieur dans l’Ordre puis une de nos consœurs fut admise au rang de Dame et un confrère adoubé Chevalier ces rangs étant les rangs ultimes de l’Ordre.

Notre Chancelier fut élevé à la dignité de Commandeur ecclésiastique puis lors d’une brève cérémonie le commandeur d’Île-de-France après six ans de fonction confia l’étendard de la commanderie à son successeur.

Enfin une personne, non membre de l’Ordre mais partageant ses valeurs et l’ayant soutenu à plusieurs reprises reçut la médaille de mérite d’argent de l’Ordre.

 

 

La plupart des participants à cette cérémonie se retrouvèrent ensuite pour un déjeuner servi dans les salons du Palais du Luxembourg, siège du Sénat.

Au cours d’une courte allocution notre Grand Bailli fit le point sur nos actions hospitalières 2023 et esquissa celles de 2024 .

 

Il remit enfin à l’ancien commandeur d’Île-de-France la médaille commémorative du centenaire de la Flamme de la Nation qui lui avait été adressée en tant que président d’une association membre du Comité de la Flamme. En effet celui-ci ayant représenté le Grand Bailliage lors de la commémoration de ce centenaire il considérait qu’elle lui revenait de droit.

 

Le Grand Bailliage de France tient Chapitre à Carcassonne le 14 mai 2023

 

Un de ses postulants n’ayant pu se rendre libre pour notre traditionnel Chapitre de décembre à Paris, le docteur Gérard MEISSNER, KCLJ, commandeur de Saint-Hilaire organisa le samedi 14 mai 2023 un chapitre en la Cité médiévale de Carcassonne..

Monseigneur Bertrand ALÈGRE de la SOUJEOLE, prélat d’honneur de Sa Sainteté, nous accueillit avec son amabilité habituelle dans le magnifique cadre de la basilique Saint-Nazaire-et-Saint-Celse, au cœur de la Cité, dont il est le recteur.

Il concélébra la Sainte Messe, servie par un membre de l’Ordre, avec le Père Tanios BTEICH de l'Eparchie Maronite de France, curé du postulant Toulousain.

 

 

 

 

Après le Saint Messe puis la promesse de deux jeunes scouts, Monseigneur de la SOUJEOLE procéda à la bénédiction de la croix du postulant puis le Grand Bailli, assisté de S.E. le Comte d’Evora, GCLJ, KMLJ, Capitulaire du Grand Bailliage procéda à son admission dans l’Ordre.

La journée se poursuivit par un fort agréable repas au cours duquel les membres de la commanderie purent échanger avec les différents intervenants à la cérémonie.

 

 

La commanderie de Boigny tient chapitre à Paris le 23 avril 2023

Le dimanche 23 avril la Commanderie de Boigny qui est, comme le Grand Bailliage de France, une des composantes du Grand Prieuré de France a tenu chapitre en l’église Saint-Charles de Monceau à Paris.

Après la célébration de la Sainte Messe par Monseigneur Xavier RAMBAUD, ECLJ, Prélat d'Honneur de Sa Sainteté, Vicaire épiscopal,  chapelain de la commanderie de Boigny et du Grand Prieuré, eurent lieu investitures et promotions.

Entourée d’une quarantaine de membres de l’Ordre et assisté de S.E. Romain BOUR, GCLJ, commandeur honoraire de la Grande Commanderie de Boigny, dame Marie-France GROSJEAN, DCLJ, commandeur de Boigny procéda à la réception de sept postulants et à la promotion d’un membre de l’Ordre.

Assistait à ces cérémonies notre Grand Bailli, S.E. Dominique DOYEN, GCLJ, KMLJ, accompagné du commandeur d’Île-de-France, le colonel (H) Arnaud FICHOLLE, KCLJ, à la tête d’une délégation de six membres de sa commanderie.

Un repas fort amical réunit ensuite les participants dans un restaurant proche de Saint-Charles.