Le 15 décembre 2018 le Grand Bailliage s’est réuni en Chapitre à Paris

Selon l’usage les membres du Grand Bailliage de France se réunissent en chapitre le samedi le plus proche du 17 décembre  date à laquelle, selon le Petit Romain, martyrologe le plus ancien de l’Eglise Romaine, Saint Lazare était fêté à Béthanie.

 

Le vendredi 14 malgré une ambiance particulière puisqu’après l’attentat de Strasbourg la France était placée en état d’Urgence Attentat l’Arc de Triomphe était gardé par un peloton du 2ème Régiment Etranger d’Infanterie  , une délégation d’une soixantaine de membres de l’Ordre assista au ravivage de la Flamme qui, depuis près d’un siècle brûle sur la tombe du soldat inconnu.

 

 

En cette année au cours de laquelle nous avons célébré le centième anniversaire de l’armistice de la Grande Guerre, notre Grand Bailli, S.E. Dominique M. Doyen, GCL, KMLJ, effectua ce geste hautement symbolique afin de nous rappeler nos anciennes racines militaires mais surtout pour manifester notre reconnaissance envers tous ceux qui sont tombés pour nous permettre aujourd’hui de vivre dans un pays libre.

 

 

 

Ce ravivage avait été précédé par le dépôt d’une gerbe aux couleurs de la bannière de l’Ordre.

Le jour même avait eu lieu la vigile en l’église luthérienne Saint-Jean.

Cette cérémonie était organisée par le Révérend Jean-François Breyne, SChLJ, titulaire de cette paroisse, Monseigneur Xavier Rambaud, SChLJ, Prélat d’Honneur de Sa Sainteté, Vice-Doyen du Chapitre de Notre-Dame de Paris, Vicaire épiscopal, chapelain Général du Grand Prieuré, le Révérend docteur Jacques-Noël Pérès, ECLJ,  chapelain Général du Grand Bailliage et le Révérend Philippe de Bernard de Seigneurens, SChLJ, Aumônier Général de la Marine, chapelain Général Protestant du Grand Prieuré  Neuf postulants se préparèrent à revêtir le lendemain le manteau de l’Ordre

Cette vigile avait été précédée par une réunion des Hospitaliers des différentes Juridictions confédérées françaises afin de faire le point sur les diverses actions en cours.

Au cours de cette réunion le Révérend Jean-François Breyne, SChLJ, Hospitalier du Grand Baillage remit à sœur Hélène de la congrégation des sœurs de La Providence notre participation pour l’année à venir au fonctionnement de la cantine pré-scolaire d’Ampoka golf, quartier de la ville de Fianarantsoa, à Madagascar.

Alors que traditionnellement les Chapitres du Grand Bailliage se tiennent en l’église Saint-Germain l’Auxerrois celui-ci se déroula cette année à Saint-Julien-le-Pauvre puisque l’un des postulants Monseigneur Charbel Maalouf, Archimandrite et Exarque Patriarcal en France de l’Eglise Melkite avait exprimé le souhait d’être reçu dans la paroisse dont il est le titulaire.

La sainte messe fut donc concélébrée par Monseigneur Charbel Maalouf et Monseigneur Sébastien Neuville.

L’homélie fut prononcée par le Révérend docteur Jacques-Noël Pérès, ECLJ, chapelain Général du Grand Bailliage et les lectures effectuées par les Révérends Jean-François Breyne, SChLJ et Philippe de Bernard de Seigneurens, ECLJ.

 

 

L’Eglise Saint-Julien-le-Pauvre était comble car le Grand Prieuré ayant dû annuler son Chapitre prévu en novembre à Strasbourg avait demandé au Grand Bailliage de se joindre à lui en cette occasion mais surtout la France était honorée par la présence du 50ème Grand Maître de l’Ordre, S.E. don Francisco de Borbón y von Hardenberg ainsi que de S.E. Francisco de Borbón y Escasany, duc de Séville, Grand d’Espagne, Grand Maître Emérite.

 

 

 

Une délégation de la Grande Commanderie de Boigny était conduite par son commandeur le docteur Christian Fella, KCLJ accompagné de S.E. Romain Bour, GCLJ, Commandeur émérite.

La Lieutenance de Saint-Lazare ayant souhaité procéder à des promotions était présents S.E. Mary-Antoine Huot, GCLJ, Lieutenant Général accompagné de S.E. le comte Pascal Gambirasio d’Asseux, GCLJ, Lieutenant Général adjoint.

 

 

En présence d’une centaine de membres accompagnés d’autant de sympathisants, neuf postulants reçurent le manteau.

 

 

En ce qui concerne Monseigneur Charbel Maalouf, Exarque Patriarcal, son admission eut lieu au rang de Commandeur Ecclésiastique, ECLJ, soulignant ainsi les liens séculaires unissant l’Ordre à son Protecteur Spirituel.

 

 

Eurent lieu ensuite certaines promotions pour culminer par la réception au grade ultime de l’Ordre, celui de Chevalier.

 

 

 

Fut donc promue Dame Sophie Thibault de la Carte comtesse de la Ferté-Sénectère et armés Chevaliers Jérémie Doyen, Francis Rhode et Yves Thibault de la Carte comte de la Ferté-Sénectère.

 

Enfin, le Cérémoniaire du Grand Baillage le comte François de Cornelissen de Weinsbroeck, KLJ fut élevé au rang de Chevalier Commandeur, KCLJ.

 

 

Pour conclure fut nommé le commandeur de Saint-Gilles : le chevalier docteur Georges Pina, KLJ à qui fut confiée la bannière derrière laquelle se rangeront désormais ses membres.

 

 

Le Grand Bailliage jouissant d’une certaine autonomie au sein du Grand Prieuré, les cérémonies furent conduites par S.E. le Grand Bailli en ce qui concerne les membres de sa juridiction et par S.E. le Grand Prieur pour les candidats qui relevaient directement du Grand Prieuré.

A la suite de ces réceptions chaque nouveau membre prêta allégeance entre les mains du Grand Maître S.E. don Francisco de Borbón y von Hardenberg.

 

 

Les participants à cette cérémonie se retrouvèrent ensuite, malgré certains problèmes de circulation, pour un déjeuner servi dans les salons de l’École Militaire.

Traditionnel pèlerinage de l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem à Boigny

Comme chaque année les membres de l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem effectuèrent leur traditionnel pèlerinage à Boigny, leur ancien siège magistral depuis le retour des Ordre de moines chevaliers de Terre Sainte après la chute de Jaffa.

La délégation de la Grande Commanderie de Boigny était emmenée par le chef de cette Juridiction le chevalier commandeur Christian FELLLA, KCLJ.

Les Juridictions confédérées  du Grand Prieuré de France, du Grand Bailliage de France  et de la Lieutenance de Saint-Lazare l’étaient par le Grand Prieur S.E. le comte Christian d’ANDLAU- HOMBOURG,  GCLJ, accompagné du Grand Bailli, S.E. Dominique DOYEN, GCLJ, KMLJ et du Lieutenant Général Adjoint S.E. le comte Pascal GAMBIRASIO d’ASSEUX, GCLJ, KMLJ.

Le Grand Bailliage était de plus représenté par des délégations des commanderies de Touraine et comté de Blois et d’Île de France regroupées autour de leurs étendards respectifs et de leurs commandeurs, les chevaliers Serge TOUZELET, KCLJ et Arnaud FICHOLLE, KLJ

 

 

Après la sainte Messe célébrée par Monseigneur Xavier RAMBAUD, SChLJ, Prélat d’Honneur de Sa Sainteté, Vice-Doyen du Chapitre de Notre-Dame de Paris, Vicaire épiscopal eurent lieu des cérémonies de réception et de promotion.

 A remarquer celles de Monseigneur  Xavier RAMBAUD, SChLJ et du Révérend Philippe de BERNARD de SEIGNEURENS, SChLJ  Aumônier en chef Protestant de la Marine et de la Gendarmerie Maritime qui furent tous deux promus au rang de Commandeurs Ecclésiastiques.

            

Les membres de l’Ordre se rendirent ensuite en cortège, derrière l’harmonie municipale jusqu’à la place des Hospitaliers de Saint-Lazare où Monsieur Luc MILIAT, maire de Boigny-sur-Bionne les attendait pour le traditionnel dépôt de gerbe.

           

 

Le cortège, toujours précédé de l’harmonie municipale fut conduit à la salle du Patio ou après un cocktail les participants partagèrent un déjeuner confraternel.

Le Grand Bailliage de France de l’Ordre de Saint-Lazare se réunit en Chapitre à Paris

Selon un usage maintenant bien établi  les membres du Grand Bailliage de France se réunissent en chapitre le samedi le plus proche du 17 décembre date à laquelle, selon le Petit Romain, martyrologe le plus ancien de l’Eglise Romaine, Saint Lazare était fêté à Béthanie.

  

Le vendredi 15 une délégation d’une cinquantaine de membres de l’Ordre assista au ravivage la Flamme qui, depuis près d’un siècle brûle sur la tombe du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

Notre Grand Bailli, S.E. Dominique M. DoyenGCLJ, et S.E. le comte Christian d’Andlau, GCLJ, Grand Prieur de France effectuèrent ce geste hautement symbolique afin de nous rappeler nos anciennes racines militaires mais surtout pour manifester notre reconnaissance envers tous ceux qui sont  tombés pour nous nous permettre aujourd’hui de vivre dans un pays libre.

Participait à ce ravivage une délégation de lÉcole des Pupilles de l’Air

Ce ravivage avait été précédé par le dépôt d’une gerbe aux couleurs de la bannière de l’Ordre par S.E le comte d’Evora GCLJ, GOMLJ,  qui célébrait ses cinquante années d’appartenance à l’Ordre.

Le jour même avait eu lieu la vigile en l’église luthérienne Saint-Jean.

Cette cérémonie était organisée par le Révérend Jean-François Breyne, SChLJ, titulaire de cette paroisse, Monseigneur Xavier Rambaud, SChLJ, Prélat d’Honneur de Sa Sainteté, Vice-Doyen du Chapitre de Notre-Dame de Paris, Vicaire épiscopal, chapelain Général du Grand Prieuré, le Révérend docteur Jacques-Noël Pérès, ECLJ, chapelain Général du Grand Bailliage et le Révérend Philippe de Bernard de Seigneurens, SChLJ, Aumônier Général de la Marine, chapelain Général Protestant du Grand Prieuré  

Onze postulants se préparèrent à revêtir le lendemain le manteau de l’Ordre.

Cette vigile avait été précédée par une Assemblée Générale au cours de laquelle divers projets furent approuvés :

L'équipement d'un laboratoire SVT de l'établissement scolaire public de Kfartebnit au sud-Liban

La reconduction de l’aide au religieux du monastère de Mar-Yakub en Syrie qui distribuent des repas aux réfugiés d’Alep.

Une aide - représentant quelques 6 400 repas - au fonctionnement de la cantine pré-scolaire d’Ampoka golf, quartier de la ville de Fianarantsoa, à Madagascar. Notre participation fut remise à la représentante de la  congrégation des soeurs de la Providence qui soutient ce projet sur place.

 

Le lendemain en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois la Sainte Messe fut célébrée par le chanoine Sébastien Neuville en présence du Révérend docteur Jacques-Noël Pérès, ECLJ, chapelain Général du Grand Bailliage et des Révérends Jean-François Breyne, SChLJ et  Philippe de Bernard de Seigneurens, SChLJ.

En présence de plus de soixante membres, douze postulants reçurent le manteau et le Secrétaire du Grand Baillage le chevalier docteur Jean-Luc Guérin, KLJ élevé au rang de Chevalier Commandeur.

Le commandeur sortant d’Occitanie le chevalier docteur Gérard Danhiez, KCLJ ainsi que son épouse dame Geneviève Danhiez, DLJ furent élevés à la dignité l’un de commandeur et l’autre de membre de Mérite.

Furent ensuite nommés les nouveaux commandeurs d’Occitanie et d’Île de France : le chevalier docteur Jean-Luc Guérin, KCLJ et le colonel (R) Arnaud Ficholle, KLJ.

En présence des membres de chaque commanderie notre Grand Bailli leur confia la bannière derrière laquelle se rangeront désormais leurs membres.

Enfin, furent élevés à la dignité de Chevalier de Mérite, le chevalier commandeur Dominique MADEJ, Capitulaire du Grand Prieuré ainsi que notre Grand Bailli pour leur action respective au sein du Grand Prieuré.

Le Grand Bailliage jouissant d’une certaine autonomie au sein du Grand Prieuré, les cérémonies furent conduites par S.E. le Grand Bailli en ce qui concerne les membres de sa juridiction et par S.E. le Grand Prieur pour la candidate qui relevait directement du Grand Prieuré.

A la suite de ces réceptions chaque nouveau membre prêta allégeance entre les mains du comte Christian d’Andlau-Hombourg,GCLJ, Prieur de France, représentant le Grand Maître.

L’harmonie et la joie de travailler ensemble en totale communion fut donc la marque essentielle de ces deux journées.

(Photos J.L.G., KLJ )

Le Grand Prieuré de l’Ordre de Saint-Lazare tient chapitre à Strasbourg

 

             Le samedi  28 octobre le Grand Prieuré de France s’est réuni en chapitre à Strasbourg pour y procéder à des cérémonies d’investiture et de promotion.

             En l’église luthérienne Saint Guillaume quelques soixante membres de l’Ordre assistèrent à la veillée d’armes dirigée par S.E. le Comte Christian d’ANDLAU-HOMBOURG, GCLJ, Grand Prieur de France.

            Eurent lieu ensuite les traditionnelles cérémonies de réception et de promotion dans l’Ordre.

           Notre Grand Bailli, S.E. Dominique M. DOYEN, GCLJ,  accompagné de notre Capitulaire, S.E. Le Comte d’EVORA, GCLJ  et du Chancelier  le Chevalier Serge TOUZELET, KCLJ, ainsi que plusieurs autres membres de la juridiction assistaient à ces cérémonies.

            Le Grand Maître de l’Ordre de Saint-Maurice-et-Lazare S.A.R. Victor Emmanuel de SAVOIE était représenté par sa sœur  S.A.R. Marie Pia de SAVOIE à qui fut décernée la dignité de Grand-Croix honoris-causa de l’Ordre de Saint-Lazare.

           Ces insignes lui furent remis par le Grand Commandeur de l’Ordre S.E. le Chevalier Ronald HENDRIKS, GCLJ.

          Le soir une réception réunit les participants au château d’Ittenwiller demeure du Comte et de la Comtesse d’ANDLAU-HOMBOURG. 

          

Le lendemain dimanche 29 octobre les membres de l’Ordre assistèrent à l’office dominical célébré par Monseigneur Xavier RAMBAUD, Prélat d’Honneur de Sa Sainteté, Vice-Doyen du Chapitre de Notre-Dame de Paris, Vicaire épiscopal  en l’église abbatiale Saint-Pierre-et-Paul d’Andlau.

  Après l’office était organisée une visite guidée de l’abbatiale et de sa crypte romane où est exposé le crâne reliquaire de saint Lazare.

 

            Un repas convivial réunit ensuite tous les participants. A cette occasion le Grand Prieur de France porta un toast à  S.E. le Comte d’EVORA, GCLJ qui fêtait ce jour-là ses cinquante années d’appartenance à l’Ordre.

S.B. Joseph ABSI, nouveau Protecteur Spirituel de l’Ordre de Saint-Lazare

Message de condoléances du nouveau Protecteur Spirituel à tous les membres de l’Ordre

À tous les membres de l’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint Lazare de Jérusalem

Chers Frères et Sœurs,

En tant que Protecteur Spirituel de l’Ordre de Saint Lazare de Jérusalem, nous souhaitons transmettre notre plus profonde sympathie à sa famille pour le repos dans le Seigneur de Son Excellence Carlos Gereda y de Borbón, Marquis d’Almazán, XLIXe Grand Maître de l’Ordre.

Pendant ses années de direction, il a travaillé étroitement avec le Patriarche grec melkite catholique et s’est distingué par sa détermination et son soutien continuel pour nos projets d’assistance humanitaire en Syrie.

Nous souhaitons étendre nos condoléances à tous les membres de l’Ordre. Sa clairvoyance et sa capacité à anticiper seront une lourde perte. Nous prions Dieu pour que son âme repose en paix et qu’il accorde à l’Ordre le courage et la force de surmonter cette perte et de continuer sa mission dans l’unité.

Avec mes prières pour notre cher Ordre et ma Bénédiction Apostolique.

+ YOUSSEF Patriarche d’Antioche et d’Orient

Communiqué de Radio Vatican relatif à l’élection de S.B Joseph Absi, nouveau patriarche melkite :

Les évêques melkites, réunis en Synode, ont élu le mercredi 21 juin 2017 leur nouveau patriarche. Il s’agit de Sa Béatitude Joseph Absi, jusqu’alors vicaire patriarcal à Damas. Âgé de 71 ans, originaire de Damas, ce musicologue de formation, succède au patriarche Grégoire III Laham, dont la démission avait été acceptée le 6 mai dernier par le pape François.

Depuis le 6 mai, l’Église grecque-melkite, était administrée par Mgr Jean-Clément Jeanbart (74 ans), archevêque d’Alep et doyen du Synode.

Sa Béatitude Joseph Absi est né à Damas le 20 juin 1946. Il est entré dans la Société des Missionnaires de St-Paul, où il avait été ordonné prêtre le 6 mai 1973. Après avoir terminé ses études de philosophie et de théologie au Séminaire majeur de Saint Paul à Harissa (Liban), il a obtenu la licence de philosophie à l’Université libanaise, la licence en théologie à l’Institut Saint-Paul de Harissa, et le Doctorat en Sciences musicales et en hymnographie byzantine à l’Université du Saint-Esprit de Kaslik, toujours au Liban.

Il a été professeur de philosophie à l’Institut Saint-Paul, professeur de grec et de musicologie à l‘université du Saint-Esprit de Kaslik. Il a aussi été supérieur général de son institut religieux.

Depuis le 15 juillet 2001, il était archevêque titulaire de Tarse des Grecs melkites, à la Curie patriarcale de Damas.

L’Église grecque-catholique melkite, dont le siège est à Damas (Syrie), est une Église de rite byzantin unie à Rome depuis le XVIIIe siècle. Elle rassemble 1,3 million de fidèles, principalement en Syrie, au Liban, en Terre Sainte et dans les pays de la diaspora, notamment aux États-Unis.

Comme il est de coutume, au lendemain des élections de patriarches d’Églises orientales en communion avec Rome, le Pape François lui a accordé la “communion ecclésiastique”, dans une lettre en français rendue publique le jeudi 22 juin, dont voici le texte complet.

 

« À Sa Béatitude Youssef, Patriarche d’Antioche des Gréco-melkites.

C’est avec une grande joie que j’ai reçu la lettre par laquelle vous m’avez informé de votre élection comme Patriarche d’Antioche des Gréco-melkites, par le Synode des Évêques, en me demandant l’Ecclesiastica Communio.

Je tiens à vous féliciter et à vous assurer dès maintenant de ma prière afin que le Christ, Bon Pasteur, vous soutienne dans l’accomplissement de la mission qu’il vous a confiée et pour le service qui vous est demandé.

L’élection de Votre Béatitude survient dans une situation délicate pour la vénérable Église gréco-melkite et à un moment où bien des communautés chrétiennes du Moyen-Orient sont appelées à témoigner de façon spéciale de leur foi dans le Christ mort et ressuscité. En ce temps particulièrement difficile, les Pasteurs sont appelés à manifester communion, unité, proximité, solidarité et transparence devant le peuple de Dieu qui souffre.

Je suis certain que Votre Béatitude, dans une fraternelle harmonie avec tous les Pères du Synode, saura, en toute sagesse évangélique, être non seulement ‘‘Pater et Caput’’ au service des fidèles de l’Église gréco-melkite, mais aussi un témoin fidèle et authentique du Ressuscité.

C’est pourquoi, Béatitude, en tant que successeur de Pierre appelé par Jésus à conserver dans l’unité son unique Église, je vous accorde avec une profonde joie la Communion Ecclésiastique sollicitée en conformité avec le Code des Canons des Églises Orientales.

En vous confiant à la maternelle protection de la Très Sainte Mère de Dieu, je vous accorde volontiers la Bénédiction apostolique que j’étends aux évêques, aux prêtres, aux religieux et aux religieuses ainsi qu’à tous les fidèles de l’Église gréco-melkite.

Du Vatican, le 22 juin 2017

FRANÇOIS »

Cérémonies de réception du Grand Prieuré à Martigues

Le dimanche 3 septembre le Grand Prieuré de France organisait à Martigues une cérémonie de réception de nouveaux membres.

Conduites par S.E. le comte Christian d’Andlau-Hombourg, ces réceptions eurent lieu dans le magnifique cadre de l’église de la Madeleine, bijou de style baroque, localement appelée « la cathédrale ».

 

Auparavant, placées pour la circonstance à côté du maître-autel, les reliques du bienheureux Gérard natif de Martigues et fondateur tant de l’Ordre de Saint-Lazare que de Saint-Jean furent présentées aux participants.

Après une vigile, le vendredi soir, les nouveaux membres reçurent le manteau avant la messe paroissiale.

Un chevalier, une dame et un membre de plus vont ainsi contribuer à  renforcer le dynamisme de la commanderie de Provence.

Après les cérémonies de réception, tous les membres de l’Ordre parmi lesquels figurait une délégation du Grand Bailliage, assistèrent, placés dans le choeur, à la messe paroissiale.

 

Les participants se retrouvèrent ensuite autour d’une table aixoise afin de féliciter les nouveaux membres de l’Ordre.

 

 

Décès du Grand Maître de l’Ordre de Saint-Lazare

L’Ordre de Saint-Lazare est en deuil

Répondant à l’appel de notre Capitaine Céleste, S.E. le Chevalier Don Carlos Gereda y de Borbón, Marquis d’Almazan, Grand Maître de l’Ordre , nous a quitté ce 29 août après une longue maladie.

Il avait été installé comme 49ème Grand Maître en septembre 2008 lors du Chapitre Général de Manchester.

Ses obsèques ont eu lieu le 30 août dans la plus stricte intimité familiale.

Un service religieux solennel aura lieu à Madrid le 19 octobre prochain.

Conformément aux Constitutions de l’Ordre le coadjuteur S.E. le Chevalier Francisco de Borbón von Hardenberg, GCLJ fils de notre 48ème Grand Maître, SE Don Francisco de Borbón y Escasany, Duc de Séville assume la direction de l’Ordre jusqu’au prochain Chapitre Général qui procèdera à l’élection de notre 50ème Grand Maître.

Tous les membres et amis de l’Ordre unissent leurs prières pour notre regretté Grand Maître

Et cum Lazaro quondam paupere aeternam habeas requiem.

Le Pape François accepte le démission de notre Protecteur Spirituel Sa Béatitude Grégoire III Laham

Sa Sainteté le Pape François a accepté samedi 6 mai la démission, à l’age de 83 ans, de Sa Béatitude Grégoire III Laham, de son office pastoral de Patriarche d’Antioche des Gréco-melkites.

Sa Béatitude avait remis sa démission entre les mains du Saint Père lors d’une audience spéciale courrant février.

Celle-ci ayant été acceptée le Pape François vient de rendre publique la lettre, en français, adressée à Sa Béatitude ainsi qu’à tous les évêques de son Église.

 

 

À Sa Béatitude Grégoire III Laham
Patriarche d’Antioche des Gréco-melkites
et à tous les Évêques de cette Église

Béatitude et Vénérables Frères dans le Christ,

Dans ma sollicitude pour toutes les Églises, je m’adresse à vous, reconnaissant  pour votre service auprès du Peuple de Dieu et conscient de votre responsabilité de Pasteurs.

Depuis la réunion du Synode des Évêques du mois de février dernier, Sa Béatitude, lors de l’audience que je lui ai accordée, m’a présenté spontanément sa renonciation à la charge patriarcale, en me demandant de décider du moment le plus favorable pour l’accepter. Après avoir prié et réfléchi attentivement, je retiens opportun et nécessaire pour le bien de l’Église gréco-melkite d’accueillir aujourd’hui sa renonciation.

En remerciant Sa Béatitude, serviteur zélé du Peuple de Dieu, pour les années de service généreux de son Église et pour avoir entretenu l’attention de la communauté internationale sur le drame vécu par la Syrie, j’invoque sur vous tous l’intercession da la Sainte Mère de Dieu et donne volontiers la Bénédiction apostolique à notre chère Église gréco-melkite, comme signe de grâce et d’encouragement pour l’avenir de communion et de témoignage de l’Évangile.

Du Vatican, le 6 mai 2017
François

Cérémonies communes en Avignon les 10 et 11 mars 2017

Le vendredi 10 et le samedi 2 mars la Grande Commanderie de Boigny a tenu chapitre en Avignon.

Conformément à un usage désormais bien établi elle associa le Grand Prieuré de France ainsi que le Grand Bailliage de France qui y est intégré à cette manifestation.

Toutes les composantes françaises de l’Ordre de Saint-Lazare reconnaissant comme 49è Grand Maître S.E. Don Carlos de Gereda y de Borbón, marquis d'Almazan étaient donc à cette occasion réunies.

Le vendredi soir  eut lieu la vigile des postulants.

Le samedi après-midi la sainte Messe fut célébrée en la chapelle Saint-Louis par Monseigneur  Xavier RAMBAUD, SChLJ, Prélat d’Honneur de Sa Sainteté, Vice-Doyen du Chapitre de Notre-Dame de Paris, Vicaire épiscopal, en présence des Pasteurs Philippe de BERNARD de SEIGNEURENS, SChLJ, Aumônier Général de la Marine et Jean-François BREYNE, SChLJ, Hospitalier du Grand Bailliage

Après l’office le Commandeur de Boigny, le chevalier Christian FELLA, KCLJ, assisté du Commandeur émérite S.E. le colonel (e.r.) Romain BOUR, GCLJ procéda aux cérémonies d’admission et de promotion dans l’Ordre.

Quatre postulants reçurent le manteau et plusieurs chevaliers et une dame furent promus chevaliers et dame commandeurs.

A la suite de ces cérémonies S.E. le Comte Christian d’ANDLAU-HOMBOURG , GCLJ, Grand Prieur remit la chaîne de chef de juridiction à S.E. Dominique M. DOYEN,  GCLJ, Grand Bailli, insistant sur le fait qu’au sein du Grand Prieuré de France le Grand Bailliage  jouissait de la plus large autonomie.

Le soir tous les participants se retrouvèrent au restaurant du Cloître Saint-Louis pour un cocktail suivi d’un dîner de bienfaisance au profit de l’Ordre.

Cérémonies communes pour la saint Lazare à Paris les 16 et 17 décembre 2017

   

Comme le veut la tradition, les membres du Grand Bailliage de France se sont réunis en chapitre le samedi 17 décembre pour fêter leur saint patron Lazare de Béthanie.

Selon un usage maintenant bien établi  le vendredi 16 une délégation de membres de l’Ordre assista au ravivage la flamme qui, depuis près d’un siècle brûle sur la tombe du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

Notre Grand Bailli, S.E. Dominique M. Doyen, GCL, et S.E. le comte Christian d’Andlau, GCLJ, Grand Prieur de France effectuèrent ce geste hautement symbolique afin de nous rappeler nos anciennes racines militaires mais surtout pour manifester notre reconnaissance envers tous ceux qui sont  tombés pour nous nous permettre aujourd’hui de vivre dans un pays libre.

Pour la première fois notre  Grand Baillage célébrait cette saint Lazare après avoir rejoint la branche historique de l’Ordre dont le Grand Maître est S.E. don Carlos de Gereda y Borbón, GCLJ,  marquis d’Almazan et le Grand Prieuré de France dont le Grand Prieur est S.E. le comte Christian d’Andlau-Hombourg, GCLJ.

Afin de marquer leur parfaite union avec nous le commandeur de la Grande Commanderie de Boigny, S.E. le docteur Christian Fella était lui aussi présent accompagné par le commandeur émérite, S.E. le colonel (CR) Romain Bour GCLJ.

Le jour même avait eu lieu la vigile en l’église luthérienne Saint-Jean. Cette cérémonie était organisée par le Révérend Jean-François Breyne, SChLJ, titulaire de cette paroisse et le Révérend docteur Jacques-Noël Pérès, chapelain Général du Grand Prieuré qui, le lendemain, serait élevé à la dignité de Commandeur Ecclésiastique (ECLJ). Deux postulants se préparèrent à revêtir le lendemain le manteau de l’Ordre.

Cette vigile avait été précédée par une Assemblée Générale au cours de laquelle furent étudiés deux actions urgentes à réaliser dans les prochains mois : la collaboration avec une autre ONG pour l’équipement en matériel médical d’un dispensaire au Liban et l'aide à un monastère grec melkite catholique en Syrie dans le cadre de notre soutien aux chrétiens d’Orient.

Les fonds pour ces deux actions avaient été levés au cours de l’année passée grâce au dynamisme de la commanderie d’Occitanie.

Pour la première fois notre  Grand Baillage célébrait cette saint Lazare après avoir rejoint la branche historique de l’Ordre dont le Grand Maître est S.E. don Carlos de Gereda y Borbón, GCLJ,  marquis d’Almazan et le Grand Prieuré de France dont le Grand Prieur est S.E. le comte Christian d’Andlau-Hombourg, GCLJ.

Afin de marquer leur parfaite union avec nous le commandeur de la Grande Commanderie de Boigny, S.E. le docteur Christian Fella était lui aussi présent accompagné par le commandeur émérite, S.E. le colonel (CR) Romain Bour GCLJ,

 

Le lendemain en l’église Saint-Germain l’Auxerrois la Sainte Messe fut célébrée par Monseigneur Xavier Rambaud, Prélat d’Honneur de Sa Sainteté, Vice-Doyen du Chapitre de Notre-Dame de Paris, Vicaire épiscopal, en présence du Pasteurs Jacques Noël Pérès, Chapelain Général du Grand Baillage et des Pasteurs Philippe de Bernard de Seigneurens, Aumônier général de la Marine et Jean-François Breyne, SChLJ. 

Après un serment d’allégeance prêté par S .E. Dominique M. DOYEN, GCLJ, Grand Bailli, entre les mains du comte Christian d’Andlau-Hombourg, Prieur de France, représentant le Grand Maître, serment ensuite confirmé individuellement par chaque membre du Grand Bailliage eurent lieu les cérémonies de réceptions et de promotion dans l’Ordre.

Deux postulants reçurent le manteau, et neuf autres confrères méritants furent promus dont quatre à l’ultime grade de chevalier et deux au rang de dames de l’Ordre.

     Le Grand Bailliage jouissant d’une certaine autonomie au sein du Grand Prieuré, les cérémonies furent conduites par S.E. le Grand Bailli en ce qui concerne les membres de sa juridiction et par S.E. le Grand Prieur pour le candidat qui relevait directement du Grand Prieuré.

     L’harmonie et la joie de travailler ensemble en totale communion fut donc la marque essentielle de ces deux journées.